article-numero-niveau-2
article-numero-niveau-2
article-numero-niveau-2
article-numero-niveau-2

Tournai

Un écoquartier de 36 maisons passives

Un écoquartier de 36 maisons passives est en train de sortir de terre à Tournai. Outre leur très faible consommation d’énergie, ces maisons ont deux autres caractéristiques remarquables : leur construction est industrielle et elles forment un habitat groupé vendu en copropriété.

« Cet écoquartier est un projet pilote, explique, passionné, Eric Marchal, l’un des deux architectes pères du projet. Pour une question de prix tout d’abord, puisque nous construisons des maisons passives au prix de l’habitat habituel. Ensuite, comme il s’agit d’un quartier de 36 habitations, nous montrons l’intérêt de construire de l’habitat individuel groupé, avec un statut de copropriété. Nous créons donc un paysage commun mais, comme les maisons sont vendues “à aménager” intérieurement, nous donnons la possibilité aux acheteurs de créer chacun leur propre intérieur. »

Deux architectes bien dans leur projet

« Nous sommes allés voir un peu partout, à l’étranger, là où on est en avance en matière d’architecture écologique, comme dans le Vorarlberg en Autriche, pour arrêter notre choix de construction sur un mélange de techniques traditionnelles et d’industrialisation du bâtiment », poursuit Quentin Wilbaux, le second architecte de la sprl 36°8, qui réalise le projet.
Sortis tous les deux de l’école d’architecture Saint-Luc à Tournai, puis ayant fait leur stage chez Luc Schuiten, les deux architectes avaient acheté, il y a 12 ans, un terrain bien orienté de 1,8 ha au lieu dit Pic-au-Vent, près de la chaussée de Douai, à deux kilomètres du centre-ville. Leur idée : arriver à monter un jour un chantier à la fois pilote et industriel. « Et ce moment est venu. Aujourd’hui, nous avons l’occasion de réaliser un projet que nous pensons bon : les techniques sont là qui nous permettent de réduire le coût de 30% et de proposer une meilleure qualité de vie aux futurs occupants.  »

(...)

Lire cet article (3 pages) dans le magazine papier disponible chez votre libraire. Vous pouvez aussi le commander par courriel (nous vous l’enverrons par la poste, voir tarif ici) ou l’acheter au format PDF (3 euros).

Autre(s) article(s) sur le même thème :

article-numero-niveau-2
article-numero-niveau-2