article-numero-niveau-2
article-numero-niveau-2
article-numero-niveau-2
article-numero-niveau-2

Nucléaire

Tchernobyl, une catastrophe en cours

Officiellement, « l’accident » de Tchernobyl aurait fait 56 morts et pourrait en provoquer 4.000 autres. Info ou intox ? Entre 600.000 et 800.000 hommes et femmes ont été mobilisés dans les mois qui ont suivi la catastrophe. parmi eux, combien sont morts (de maladie ou par suicide), combien sont gravement malades ou invalides ? Les chiffres officiels sont peu crédibles cr, les « liquidateurs » ont été dispersés et, soutenus par des pouvoirs peu démocratiques, des « experts négationnistes » effectuent un travail de sape pour minimiser l’impact sanitaire de la catastrophe. Le site de Tchernobyl et les zones contaminées sont devenus un champ d’expérimentation extraordinaire pour des milliers de chercheurs, dont les travaux sont financés en tout ou en partie par le lobby nucléaire.
La réalité du gâchis, vingt ans plus tard, il faut aller la chercher sur le terrain, auprès des personnes qui ont vécu Tchernobyl dans leur chair. Un périple qui débouche sur le constat que Tchernobyl n’’est pas un « accident », mais bien une gigantesque catastrophe en cours.

article-numero-niveau-2
article-numero-niveau-2