article-numero-niveau-2
article-numero-niveau-2
article-numero-niveau-2
article-numero-niveau-2

8. Réfugiés

Les migrations pour cause de climat détraqué

Deux cents millions de réfugiés environnementaux sont attendus en 2050. Le nombre et la provenance de ces réfugiés sont prévisibles. Il est possible d’anticiper ces mouvements qui apparaissent comme une adaptation des populations aux désordres climatiques.

« Seize millions de personnes se déplacent chaque année pour des raisons environnementales, estime François Gemenne, spécialiste de la géopolitique du changement climatique, chercheur et enseignant à Sciences-Po Paris et au Cedem-Université de Liège. C’est autant que les réfugiés politiques reconnus qui fuient les guerres ou les persécutions. » Chassés par les sécheresses en Afrique, les cyclones en Amérique latine ou la montée des eaux dans le Pacifique, les réfugiés environnementaux « évoluent pour la plupart sur de très faibles distances, ils vont généralement s’installer dans la région voisine. Une faible minorité seulement part vers d’autres pays. »

(...)

Lire cet article dans le magazine papier disponible chez votre libraire. Vous pouvez aussi le commander par courriel (nous vous l’enverrons par la poste, voir tarif ici) ou l’acheter au format PDF (3 euros).
article-numero-niveau-2
article-numero-niveau-2