article-numero-niveau-2
article-numero-niveau-2
article-numero-niveau-2
article-numero-niveau-2

Comme une évidence !

Appartements passifs clé sur porte

Un habitat collectif passif et écologique en ville, c’est possible  ! Même si aujourd’hui la majorité des réalisations de logements passifs se font encore à la campagne, en raison de l’amour du Belge pour sa villa quatre façades, des projets urbains se concrétisent peu à peu.

Certains, comme Brutopia [1] à Bruxelles, sont des aventures au long cours, participatives : un collectif se crée, cherche un terrain et dessine puis construit son futur habitat groupé. Mais tout le monde n’est pas armé – notamment sur le plan financier – pour se lancer dans pareille aventure. La solution devra donc venir notamment des promoteurs immobiliers, qui proposent du clé sur porte. En Région bruxelloise, l’appel à projets « Bâtiments exemplaires » [2] rassemble quelques-uns de ces pionniers. « Aujourd’hui ils sont encore dans une “niche”, commente Bernard Deprez, professeur à La Cambre architecture, coordinateur d’Architecture écologique et durable, c’est dur et ce sont des défricheurs. Mais ils ont un rôle social très important. On ne sait pas encore si cette “niche” va s’élargir – le seul critère du succès de la démarche sera la réponse du public. »

(...)

Lire cet article (2 pages) dans le magazine papier disponible chez votre libraire. Vous pouvez aussi le commander par courriel (nous vous l’enverrons par la poste, voir tarif ici) ou l’acheter au format PDF (3 euros).

[2Voir Imagine 78, mars & avril 2010 et www.bruxellesenvironnement.be.

Autre(s) article(s) sur le même thème :

article-numero-niveau-2
article-numero-niveau-2