article-numero-niveau-2
article-numero-niveau-2
article-numero-niveau-2
article-numero-niveau-2

Qui a gagné les élections ?

Quels critères les différents acteurs politiques et les médias mettent-ils en avant – ou omettent-ils de présenter – lorsqu’ils s’efforcent de « cadrer » le débat post-électoral ? Pour exposer les résultats du dernier scrutin en ce qui concerne les médias. Ou leur meilleur profil, quand il s’agit des politiques. Comme on va le voir, le « cadrage » des résultats est très important en politique. Au lendemain des élections bien sûr, mais pas seulement.

De l’importance du « cadrage » des résultats en politique

Chaque citoyen(ne) tente de donner du sens aux événements qu’il observe, qui se déroulent autour de lui ou qui lui sont rapportés. La masse d’informations qu’il reçoit chaque jour est énorme et il ne peut porter, sur chacune, toute son attention critique. Les médias et les acteurs politiques sont là pour l’« aider », en « cadrant » les choses.
Pour prendre position sur une question d’actualité politique, sociale ou économique, le public base son jugement sur les éléments qui lui sont présentés et il est influencé par la manière dont ils le sont. En science politique et en communication, on parle d’effets de « cadrage » (framing). Il s’agit de présenter un événement ou un problème en mettant en avant une série d’éléments et d’enjeux spécifiques tout en omettant d’en relever d’autres, pourtant tout aussi pertinents. Ce cadrage peut avoir des effets déterminants sur la manière de percevoir la réalité et ainsi conduire à des opinions, des préférences et, au final, à un soutien pour des décisions fort différentes. Ces effets sont d’autant plus puissants que l’on accorde généralement plus d’attention et de crédit aux acteurs politiques et aux médias dont on se sent, a priori, le plus proche.

(...)

Autre(s) article(s) sur le même thème :

article-numero-niveau-2
article-numero-niveau-2