article-numero-niveau-2
article-numero-niveau-2
article-numero-niveau-2
article-numero-niveau-2

Télévision

L’imprévu « Act Up »

Le 6 juin 96, les chaînes françaises collaborent dans le cadre du 2e « Sidaction ». Pour susciter la générosité des téléspectateurs, il faut mettre avant la solidarité de tous les jours, de tous les acteurs. De témoignages en reportages, l’émission se déroule comme prévu, jusqu’au moment où Act Up trouve que l’on parle un peu trop des enfants séropositifs. Les conséquences ne se sont pas fait attendre et les dons ont chûté de 300 à 40 millions cette année. Act Up a été incriminé pour non-respect du scénario initial. La TV est-elle encore en mesure de gérer les imprévus ? Bernard Hennebert (secrétaire de l’Association des Téléspectateurs actifs) et Séverine Dussolier (responsable des médias à Act Up Bruxelles) tentent de répondre à la question.

Autre(s) article(s) sur le même thème :

article-numero-niveau-2
article-numero-niveau-2