Coup de pouce

Le dessin voyageur de Marion Dionnet

« Je n’ai jamais arrêté ! » Quand on demande à Marion Dionnet d’où lui vient son amour du dessin, elle remonte à son enfance, à Bécon-les-Granits, en Pays de la Loire. Sans télé, elle a toujours dessiné, depuis tout petite. Après un lycée section Art plastiques, elle débarque à 17 ans à Liège, à Saint-Luc. Déjà le goût du voyage et de l’étranger ? C’est aujourd’hui l’un de ses moteurs : après l’Inde, la Chine ou le Brésil, elle revient d’un séjour de trois mois au Philippines. « Je rencontre beaucoup plus les habitants avec le dessin : les gens sont curieux, viennent me voir, reconnaissent des choses, les enfants dessinent avec moi... » A son retour, son carnet de voyage sous le bras, elle tentera de trouver un éditeur.
Sa passion pour l’ailleurs, pour l’autre se retrouve aussi dans les histoires qu’elle illustre et raconte depuis ici : son travail de fin d’études, publié par les Territoires de la mémoire, Mon ami Paco, parle des sans-papiers. Son deuxième livre, Bonne fête mouton, qu’elle espère voir paraître également, raconte la fête de l’Aïd. Elle collabore aussi régulièrement avec Amnesty International.
Quant à son dessin, il s’inspire lui des arts primitifs, souvent en des noirs et blancs purs et tranchés, réalisés à l’encre de Chine, parfois en linogravure. « J’ai beaucoup été complexée parce que je ne sais pas "bien" dessiner. J’ai décidé d’en faire une force : mon dessin, c’est moi. »

www.facebook.com/pages/Les-Dessins-de-Marion-Dionnet/162309150524753 dessinsdemarion.blogspot.be



Classe libre

A l’occasion des 20 ans d’Imagine Demain le monde, nous avons (...)

Lire la suite

Le zoo humain de Christophe Jadin

Installé à Wellin, dans la province du Luxembourg, Christophe Jadin est un (...)

Lire la suite

Delphine Hermans : la poésie du réel

Diplômée de La Cambre, Delphine Hermans, 34 ans, est une artiste aux (...)

Lire la suite

L’imaginaire feutré de Tamara Garcevic

Tamara Garcevic est née à Sarajevo (Bosnie) en 1989. Elle a grandi en (...)

Lire la suite

Le réalisme poétique
de Chloé Streveler

Chloé Streveler a 25 ans. Bruxelloise d’origine installée à Liège, (...)

Lire la suite