article-numero-niveau-3
article-numero-niveau-3
article-numero-niveau-3
article-numero-niveau-3
article-numero-niveau-3
article-numero-niveau-3
article-numero-niveau-3
article-numero-niveau-3
article-numero-niveau-3

Apprendre


Migrations - Jalhay (Belgique)

Portes ouvertes,
portes fermées

Croix-Rouge

Après un an d’existence, les portes du centre d’accueil Croix-Rouge de Jalhay vont se refermer. Un projet alternatif de qualité mené dans un camping privé implanté au cœur des Ardennes. C’est la fin d’une grande aventure humaine pour 497 résidents issus de 26 nationalités, 31 collaborateurs et une cinquantaine de volontaires.

« Tu n’oublies pas l’atelier percussions, hein Omar ! C’est dans 10 minutes.
Oui, Madame Jacqueline, j’irai »
, promet l’adolescent un peu timide. Entre deux bungalows, Younes se recoiffe devant la porte-fenêtre, le jeune homme s’est mis sur son trente et un : « Tu es très beau, tu vas te marier ?, lui demande affectueusement la directrice adjointe.
Non, je dois essayer mon costume pour samedi. »
En cuisine, c’est l’effervescence : « On est à 740 nems. A 800, on arrête ! », prévient Gotibaka, en exhibant un généreux sourire.
Dans deux jours, c’est le jour J : les 275 résidents du centre Croix- Rouge de Sart-lez-Spa (Jalhay) vont vivre au rythme du projet Portes ouvertes, portes fermées, en chantier depuis de longs mois.
Parade festive dans les rues de Spa, concerts, spectacle pyrotechnique, cuisine du monde… Un samedi « de fou », organisé avec le soutien de la Zinneke Parade, de Fedasil et de la Province de Liège, pour « mettre dignement la clé sous le paillasson  », comme le dit avec pudeur Eric, collaborateur de l’ONG.
Le 14 novembre, en effet, l’ex-camping Spa d’Or reconverti, depuis l’automne 2015, en centre d’accueil pour demandeurs d’asile fermera définitivement ses portes. « La décision est tombée début juin, comme un couperet », explique Alain Balthazart, le directeur. Une décision prise par le secrétaire d’Etat à l’Asile, Théo Francken (NV-A), qui a fait le choix de supprimer 10 000 places d’accueil et de fermer un centre Croix-Rouge sur les 29 en activité. Un plan qui frappe de plein fouet d’autres ONG, le Ciré notamment.
« La crise migratoire étant moins forte et la route des Balkans fermée, nous savions que c’était dans l’air, mais pas comme ça, pas aussi vite », poursuit le directeur. Un coup dur pour (...)

=> Lire l’intégralité de cet article dans notre magazine.

Autre(s) article(s) sur le même thème :

article-numero-niveau-3
article-numero-niveau-3
article-numero-niveau-3


Un audit de la dette
par les citoyens

Des groupes de citoyens ont décidé de plonger leur nez dans la dette publique belge afin de (...)

Lire la suite

Et la lumière fut

Plus d’un milliard d’humains sont aujourd’hui privés d’électricité. Or (...)

Lire la suite

Coopeos :
Une chaleur locale

L’idée de départ est relativement simple : les déchets verts sont si nombreux en (...)

Lire la suite

« La forêt, c’est notre garde-manger »

Dans le delta du Saloum, au centre-ouest du Sénégal, des milliers d’habitants se battent (...)

Lire la suite

Les Colombiens veulent en finir avec la guerre

Le 26 septembre dernier, la guérilla des Farc et le gouvernement colombien ont conclu un accord (...)

Lire la suite