article-numero-niveau-2
article-numero-niveau-2
article-numero-niveau-2
article-numero-niveau-2

édito


Changer d’air

Le printemps est une saison décidément magnifique. Soudain, l’air se radoucit. La lumière devient plus franche. L’atmosphère se remplit de vitalité, d’allégresse et de gaité.
La nature explose. Et derrière chaque bouton, chaque graine, se cache « un devenir », comme l’écrivait poétiquement Victor Hugo. Le printemps, ajoutait-il, c’est la saison « de la préparation, de l’espoir ».
A l’heure où nous bouclons ce numéro, le « devenir » du monde semble, quant à lui, bien peu printanier.
Donald Trump se gargarise d’avoir envoyé la « mère de toutes les bombes » en Afghanistan, après avoir déclenché une série de frappes en Syrie et menacé la Corée du Nord.
Le président Erdogan s’apprête à changer la Constitution pour renforcer davantage encore ses pouvoirs et régner en maître sur la Turquie.
Un tiers des Français ne sait toujours pas pour qui voter à dix jours du premier tour d’une campagne médiatique (pardon, présidentielle !) à la fois sidérante et fascinante.
Les mauvaises nouvelles du monde défilent sur nos écrans clignotants et sous nos yeux ébahis. Avec cet éternel dilemme : vivre sous la coupe de cette actualité trépidante et plombante ou s’en extraire autant que faire se peut.
S’informer, oui, mais comment ? Jusqu’où ? Avec quel objectif ? Ces informations sont-elles signifiantes ? Nourrissantes ? Quel impact ont-elles réellement sur nos vies ? Nous mobilisent-elles collectivement ou, au contraire, renforcent-elles notre tendance à l’individualisme et au repli ?
A chacun d’en juger. De fixer ses limites au milieu du bruit ambiant : se gaver de JT, vivre ultra-connecté, liker à gogo, se laisser griser, ou au contraire ralentir, trier, hiérarchiser pour mieux comprendre et avancer.

Le sourire de Matsu
Dans Imagine Demain le monde, nous avons pris le parti de nous/vous ré-oxygéner tous les deux mois. Fidèle à notre ligne, ce numéro vous invite, une fois encore, à changer d’air.
En s’arrêtant un instant en page 19 sur le sourire de Matsu Uchima, une des 1 011 centenaires qui vivent sur l’île d’Okinawa au Japon, posant sous le regard bienveillant de Pascale Sury, bientôt embarquée dans un tour du monde et qui nous proposera désormais son « Instant positif ».
100 ans, quel éclat dans le regard, quel amour de la vie !
Plus loin, et pour échapper aux tourments du monde, on optera pour un peu de vélosophie : enfourcher sa bicyclette pour rejoindre le Love Zigzags Tour lancé par nos confrères de 200, le vélo de route autrement (p.66) ou se mettre dans la roue du « cyclonaute » Claude Marthaler (p.67), plus de 250 000 km au compteur, une centaine de pays visités, et qui nous invite à prendre le large : « Le voyage à vélo, dit-il, ça nous met en quête de sens, ça nous rend plus vivant ».
Plus terre-à-terre, mais ô combien nourrissant, on se plongera dans les réflexions de Gilles Clément, aux confins de la société et des jardins : « Dans la nature, rappelle ce brillant ingénieur horticole, jardinier et enseignant au Collège de France, il y a l’ensemble des éléments qui étaient là biologiquement, et ceux qui sont importés d’ailleurs. Au final, c’est ce qu’on appelle des écosystèmes émergeants. Avec des hybridations, des ententes, des désaccords, tout ça est à la fois naturel et passionnant. »
Enfin, pour boucler ce voyage, et sans vous détailler ici l’ensemble des étapes de ce numéro (à chaque lecteur de piocher ça et là, au gré de ses envies !), on écoutera Michel Defourny (en p.92), expert international de la littérature jeunesse, qui nous parle des livres d’ici et d’ailleurs avec passion : « quand on a lu, les idées changent et à partir de là, on devient libre ! ».
Rouler à vélo, jardiner, lire. Respirer, s’émouvoir, se sentir vivre.
Oui, le printemps est bien la saison de « l’espoir ».
A condition de se laisser porter par ces instants présents. Comme autant d’invitations, non pas à fuir le monde, mais à mieux l’affronter. Pour se sentir plus forts. Collectivement. Et ensuite se mobiliser pour mieux le transformer.

hugues.dorzee@imagine-magazine.com

Dessin : Julie Graux

Autre(s) article(s) sur le même thème :

article-numero-niveau-2
article-numero-niveau-2