article-numero-niveau-3
article-numero-niveau-3
article-numero-niveau-3
article-numero-niveau-3
article-numero-niveau-3
article-numero-niveau-3
article-numero-niveau-3
article-numero-niveau-3
article-numero-niveau-3

Agir


Migrations

Humans Welcome :
La route des Balkans
en courant

Courir 3 000 kilomètres en courant de l’île grecque de Lesbos jusqu’au parlement européen, en remontant la route des Balkans, c’est le défi complètement fou relevé, en avril dernier, par le collectif belge Humans Welcome. A travers un voyage collectif de 11 jours, ces 28 citoyens ont voulu montrer la douloureuse réalité de l’exil. Récit d’une aventure humanitaire hors des sentiers battus.


Humans Welcome

Pour les membres de Humans Welcome, l’expérience est encore toute fraîche. Du 5 au 16 avril, ils ont remonté, en courant, la route des Balkans, soit près de 3 000 kilomètres via la Grèce, la Macédoine, la Serbie, la Hongrie, l’Autriche et l’Allemagne, pour dénoncer les politiques migratoires en Europe. Jean-François et Brieux étaient de l’aventure. Quelques jours seulement après leur retour, ils nous ont donné rendez-vous dans un café de la place Flagey, à Bruxelles. Tous deux âgés de 29 ans, ils sont encore sous le coup du voyage, la tête remplie d’émotions à partager. Le premier est enseignant. Au départ, il a été attiré par le côté sportif de l’aventure : « J’avais vu une annonce sur le site volontariat.be et je suis entré dans le projet petit à petit. Par la suite, le côté social et humanitaire ont rapidement pris le dessus sur le reste. »
Le second est animateur chez Oxfam : « L’idée de refaire symboliquement la route des Balkans m’a immédiatement plu. Et puis j’aimais le côté vivant du projet baptisé non pas Refugees Welcome, mais Humans Welcome », ajoute Brieux.
L’idée de ce périple exceptionnel remonte à 2010. Cette année-là, en Hongrie, Viktor Orban (Fidesz-MPSz, droite nationaliste) remporte les élections et accède à la présidence. L’intéressé multiplie alors les déclarations anti-immigrés et xénophobes. En réaction, Valter, le fondateur de Humans Welcome, décide de créer un collectif avec pour objectif de parcourir symboliquement la route des Balkans.
Au fur et à mesure, 27 personnes, hommes et femmes de tous âges et d’horizons différents, se joignent à lui.
En 2016, son idée se concrétise enfin (...)

=> Lire l’intégralité de cet article dans notre magazine.

article-numero-niveau-3
article-numero-niveau-3
article-numero-niveau-3


Demain,
c’était déjà hier

Et si, pour réussir la Transition, on se replongeait dans l’Histoire ? En avril dernier, (...)

Lire la suite

Des chercheurs
en résistance

A l’heure où le président des Etats-Unis ignore le changement climatique, où les (...)

Lire la suite

Monsanto,
une enquête photographique

David Baker (65 ans) devant la tombe de son frère Terry. Terry Baker est mort à l’âge de (...)

Lire la suite

Grenoble, laboratoire politique
de la transition

En nommant à sa tête une liste de rassemblement de citoyens et de responsables politiques de (...)

Lire la suite

Ciclovía ou
la fièvre du vélo
à Bogotá

Dans la capitale colombienne, la journée sans voitures, c’est tous les dimanches et jours (...)

Lire la suite