article-numero-niveau-3
article-numero-niveau-3
article-numero-niveau-3
article-numero-niveau-3
article-numero-niveau-3
article-numero-niveau-3
article-numero-niveau-3
article-numero-niveau-3
article-numero-niveau-3

Découvrir


Portrait

Tanguy Dumortier :
L’appel du sauvage

Depuis 2014, Tanguy Dumortier a insufflé un coup de jeune au vénérable « Jardin extraordinaire ». Si le journaliste a en apparence gommé la dimension militante de l’émission, la plus ancienne du service public, il entend rester fidèle à son esprit initial : faire aimer la nature, pour inciter à la protéger. Rencontre.

C’est un de ces dimanches d’août où la vie s’écoule lentement. Le soleil brille sans matraquer les crânes. Entre Tubize et Ronquières, une petite route s’écarte du canal Bruxelles- Charleroi pour onduler à travers la campagne, dans une portion du Brabant wallon plutôt épargnée par les centres commerciaux et les lotissements Thomas & Piron.
C’est ici, dans une grande maison toujours en travaux, que Tanguy Dumortier a élu domicile. La vue porte loin, et le jardin s’y révèle en effet extraordinaire, pour qui sait observer. « Hier, avec mes deux filles, on a vu des tritons », s’émerveille le journaliste. C’est dans ce même décor de proximité qu’il a bouclé quelques semaines plus tôt un reportage sur les oiseaux des mangeoires. « On a camouflé la caméra dans une boule de graisse. Je pensais qu’on verrait des mésanges bleues, des mésanges charbonnières, des merles, des tourterelles. Mais on a aussi vu arriver des mésanges huppées, un oiseau plus forestier. La nature nous surprend toujours. »
La maison de Tanguy Dumortier est aussi le siège de sa société de production. Car le rédacteur en chef du « Jardin extraordinaire  », évadé volontaire du salariat, travaille désormais en (...)

=> Lire l’intégralité de cet article dans notre magazine.

Photo : RTBF

Autre(s) article(s) sur le même thème :

article-numero-niveau-3
article-numero-niveau-3
article-numero-niveau-3


Villes nouvelles ou
villes de l’ancien monde ?

Six personnes sur dix dans le monde résideront dans une zone urbaine d’ici 2030 : « Plus (...)

Lire la suite

Bonnes nouvelles

Un satellite contre les changements climatiques Un satellite spécialement dédié à (...)

Lire la suite

La ferme de Froidmont

Se réinsérer via le maraîchage biologique D.R. C’est à Rixensart, dans le (...)

Lire la suite