article-numero-niveau-3
article-numero-niveau-3
article-numero-niveau-3
article-numero-niveau-3
article-numero-niveau-3
article-numero-niveau-3
article-numero-niveau-3
article-numero-niveau-3
article-numero-niveau-3

Agir


Transition

Maintenant !,
un festival pour accélérer la transition

Du 19 au 23 septembre, Louvain-la-Neuve accueillera Maintenant !, le premier festival des initiatives de transition organisé « par des citoyens pour des citoyens ». Près de 20 000 personnes sont attendues sur le campus de l’UCL. Une grande fête citoyenne pour donner au mouvement un véritable coup d’accélérateur.


D.R.

Cinq jours de festival, plus de cent cinquante activités à l’affiche (films, débats, ateliers, concerts, hackaton…), des dizaines de partenaires associés : du 19 au 23 septembre, Louvain-la-Neuve vivra au rythme du premier festival des initiatives de transition baptisé Maintenant !.

Dans la foulée du film à succès Demain de Cyril Dion et Mélanie Laurent, une soixantaine d’habitants du Brabant wallon ont décidé de passer à l’échelle supérieure pour « rendre visible la forêt qui pousse », comme le résume Géraldine Dohet, l’une des coordinatrices bénévoles. Avec, en guise d’ouverture et en avant-première belge, la projection de la suite du documentaire à succès (1 million d’entrées), Après Demain, coréalisé par Cyril Dion, qui sera diffusé sur France 2 en décembre prochain.

Cette forêt en pleine croissance, ce sont quelque cent vingt initiatives de transition en Wallonie et à Bruxelles, des centaines de projets innovants et concrets (coopératives énergétiques, monnaies locales, espaces partagés…) et des milliers de citoyens soucieux de construire une société « plus résiliente, plus juste et plus équitable, sur base d’une vision positive et globale, qui favorise les liens sociaux, la qualité de vie et l’entrepreneuriat responsable », comme le rappellent les organisateurs de Maintenant !

Après neuf mois de cogitation, de réunions et de gouvernance partagée, cette fine équipe de bénévoles a conçu un festival inédit dans l’intention de connecter trois publics cibles : les 18-30 ans, les convaincus déjà acteurs de la transition et la génération à venir.
« Plutôt que d’attendre que tout vienne d’en haut, nous avons décidé de nous retrousser les manches », raconte Vincent Vandoorne, l’un des bénévoles.
En montrant, exemples à l’appui, combien le mouvement en cours « n’est pas un simple feu de paille », ajoute Christophe Koninckx, l’un des membres du comité de pilotage.

Pour les fondateurs de ce festival organisé dans le cadre de la Fête des possibles et de la Journée européenne de la transition, il s’agit clairement de donner un « coup d’accélérateur  » au mouvement, mais aussi de créer un maximum de « ponts » entre des citoyens non avertis, des initiatives concrètes, des experts, des entreprises impliquées dans des domaines divers (agriculture, consommation, bien-être, énergie…), etc. Le tout dans l’idée de « favoriser également la rencontre entre différents acteurs actifs sur un même territoire, le Brabant wallon, mais qui ne se parlent pas nécessairement », ajoute Géraldine Dohet.

Implanté pendant cinq jours au cœur du campus de l’UCL, Maintenant ! entend aussi toucher les fameux millenials, ces jeunes nés entre 1980 et 2000 avec le web et l’informatique, soucieux de l’avenir de leur planète, adeptes de l’économie de partage et prêts à s’impliquer dans la société.

La main, la tête et le cœur
Au programme de ce premier festival de la transition, il y en aura pour tous les goûts et tous les esprits : « Nous voulons nous adresser à la fois à la main, à la tête et au cœur des citoyens, résume Géraldine Dohet. Chacun pourra mettre la main à pâte, mais aussi réfléchir à nos modes de vie et de consommation, comprendre l’évolution du monde, et travailler autour de la transition intérieure. » Et Christophe Koninckx d’ajouter : « dans les agoras, nous veillerons à mettre en débat des intervenants qui ont une vision du monde différente. L’exigence première étant de faire émerger de nouvelles solutions et de créer en commun ».

L’objectif à terme ? Parvenir autour de ce cri de ralliement – « Maintenant ! » –, à élargir le cercle des engagés. « Nous réfléchissons encore à la manière d’inciter les gens à marquer leur engagement de manière très concrète. Mais une chose est certaine : nous voulons capitaliser l’ensemble des actions menées ou partagées durant le festival. Le Brabant wallon est un terreau fertile en Belgique francophone. On veut travailler sur la longueur et essayer de rendre le territoire plus résilient encore. »
Pour enclencher cette indispensable transition écologique et sociale. Ici et maintenant, sans attendre demain.

=> Lire l’intégralité de cet article dans notre magazine.

En savoir + :
www.festivalmaintenant.be

article-numero-niveau-3
article-numero-niveau-3
article-numero-niveau-3


« C’est Dubaï
aux portes de Paris ! »

Dans le « triangle de Gonesse » situé à 15 kilomètres au nord-est de Paris, des promoteurs (...)

Lire la suite

Nicaragua,
les révoltées
de Managua

Madelaine Caracas, Yerling Aguilera et Jessica Cisneros, trois jeunes Nicaraguayennes (...)

Lire la suite

Grèce :
Sous la dette,
le charbon

En Grèce, près de la moitié de l’électricité est produite à partir du lignite, un charbon (...)

Lire la suite

L.A. Samy,
La conscience des Dalits

Dans le sud de l’Inde, L.A. Samy pousse les Dalits, ces intouchables violemment écartés (...)

Lire la suite

Vélorution :
la force du nombre

Chaque dernier vendredi du mois, partout dans le monde, le mouvement masse critique (...)

Lire la suite

John Coykendall,
collectionneur
de haricots

Haricot de Noël de Lima, Larmes de Cherokee, Dorés des quatre frontières, Pinquitos de Santa (...)

Lire la suite