article-numero-niveau-2
article-numero-niveau-2
article-numero-niveau-2
article-numero-niveau-2

Naissance d’une « médecine de l’environnement »

« Dioxine », « vache folle », « amiante », « sang contaminé »... Et si ce n’était là que la pointe de l’iceberg ? Et si ce n’était que les premiers coups de semonce pour nous ouvrir les yeux sur l’inévitable retour de manivelle d’un « développement sans précautions », nourri aux mamelles de la finance ? Et si les réponses ponctuelles qu’apportent aujourd’hui les politiques tant nationaux qu’européens à ces « affaires » n’étaient que des pansements sur une gangrène que seules des actions en profondeur pourraient stopper ? Et si la médecine de l’environnement était un des éléments de la batterie à mettre en place pour arrêter cette suite de faits et de réactions en chaîne qui vont des pollutions généralisées à la dégénérescence de la vie, en passant par l’augmentation et le développement des maladies humaines ?

Autre(s) article(s) sur le même thème :

article-numero-niveau-2
article-numero-niveau-2