article-numero-niveau-2
article-numero-niveau-2
article-numero-niveau-2
article-numero-niveau-2

Dans le maquis de la guerre

« Envoyer des livres, non des bombes » - dossier

Mohsen Makhmalbaf est l’un des plus grands cinéastes iraniens. Proche du pouvoir au début de la révolution, il est aujourd’hui passé de l’autre côté, et nombre de ses films sont interdits dans son pays. Avec « Kandahar », il a voulu raconter le voyage d’une Afghane, réfugiée au Canada, qui rentre au pays pour tenter de sauver sa sœur. En quelques touches, il y brosse un portrait de la terrible vie quotidienne dans le désert afghan.

Autre(s) article(s) sur le même thème :

article-numero-niveau-2
article-numero-niveau-2