article-numero-niveau-2
article-numero-niveau-2
article-numero-niveau-2
article-numero-niveau-2

Réduire les libertés au nom de la terreur

Dans nos pays industrialisés, la crise provoquée par les attentats du 11 septembre aux Etats-Unis a donné le jour à un sentiment accru de vulnérabilité. Face à un adversaire imprévisible et difficilement identifiable, l’opinion publique approuve en majorité les mesures, envisagées ou déjà votées, de renforcement des pouvoirs de la police et de la justice pour lutter contre le terrorisme. Cependant, de Washington à Paris, en passant par Londres, Berlin ou Bruxelles, les défenseurs des libertés individuelles s’inquiètent des possibilités de dérives sécuritaires.

Autre(s) article(s) sur le même thème :

article-numero-niveau-2
article-numero-niveau-2