32 - avril 2002

Pim Fortuyn, grande misère ! - édito

Son nom sonne comme celui d’un copain de toujours. Tiré à quatre épingles, l’homme est fier et arrogant. Intelligent aussi. Loin de la figure de l’extrême (...)

Mon corps, ma maison - dossier

« Bien dans son corps, bien dans sa tête ». Cela fait quelques siècles que court ce principe. Mais dans notre monde occidental, toujours pressé, toujours à la recherche de la (...)

Regards croisés

Olivier Deleuze (secrétaire d’Etat et ex-directeur de Greenpeace) fait face à Roland Moreau (directeur de Greenpeace). Ils parlent de la sortie du nucléaire, de la lutte (...)

Pour les « citoyens de nulle part », une Ambassade universelle

Clandestins, sans-papiers, candidats réfugiés en attente d’une réponse de l’Office des étrangers, tous se retrouvent au sein d’une ambassade symbolique : (...)

Dr Silvio et Mr Berlusconi

Le pouvoir que Silvio Berlusconi concentre entre ses mains inquiète. D’autant plus que son curriculum comporte d’importantes zones d’ombre. Interview de deux (...)

Un passeport pour l’endettement ?

Payer ses carottes bio à crédit, c’est désormais possible grâce aux cartes mises en circulation par la grande distribution. Avantage pour le client ou piège à la (...)

Une vie avec les clochards

Patrick Declerck, psychanalyste et ethnologue, a suivi les clochards de Paris pendant plus de quinze ans. Son livre, Les naufragés, rend compte, au-delà de ces SDF parisiens, (...)

L’Afrique, noire de pétrole

Alors que les gisements de pétrole représentent une source inestimable de richesses pour les finances publiques des pays d’Afrique subsaharienne, l’exploitation de (...)

Des villes s’allient pour combattre la pauvreté

Au-delà des jumelages entre agglomérations du Nord et du Sud, les villes s’imposent comme actrices de développement, voire de démocratie. En participant au réseau (...)

Gaudí ou le voyage immobile

A l’occasion du 150e anniversaire de sa naissance, la ville de Barcelone mettait en 2002 l’un de ses plus grands architectes à l’honneur : Antoni Gaudí. (...)

Ambassadeur de la liberté d’expression

Ses éditos, ses chroniques et ses chansons sont emplies d’humour et de petites vérités vivantes qui épinglent. Et parfois se plantent, car l’homme s’expose (...)

Quand raconter le social se fait art

Enfant de mai 68, le polar est d’abord un lieu de contestation et de résistance. Refléter la société pour mettre le doigt sur ses dysfonctionnements et en exhumer les (...)

« Lezarts » sur le béton

Rap, break ou graf, les arts urbains gravissent les murs de la reconnaissance et réclament leur place au soleil. La preuve : ils s’enseignent. Petit tour avec des (...)

Le silence du moineau

Un petit drame écologique se déroule sous nos yeux, mais passe pourtant inaperçu. Les moineaux sont en train de disparaître, lentement mais sûrement. En Région bruxelloise, (...)